LES BONNES PRATIQUES : LES SAUVEGARDES

Des pertes et/ou vols de données sont régulièrement observés dans les entreprises. Dans certains cas, ces pertes de données peuvent engendrer de lourds dégâts, voire dans certains cas obliger l’entreprise à mettre la clé sous la porte. Pour éviter d’observer ces conséquences, il est nécessaire d’adopter au sein de votre entreprise une bonne politique de sauvegarde.

Quelles sont les mauvaises pratiques en matière de sauvegardes ?

De nombreuses personnes ne prennent pas le temps de réaliser correctement les mises à jour. Malheureusement une mauvaise manipulation est vite arrivée entrainant des pertes de données. Parmi les mauvaises pratiques les plus courantes, on peut observer que :

  • Vous ne conservez qu’une seule copie de votre dossier ou fichier
  • Vous enregistrez vos données professionnelles sur votre ordinateur personnel
  • Vous n’utilisez qu’un seul support de sauvegarde

Si vous vous reconnaissez dans ces pratiques, nous vous recommandons de poursuivre votre lecture pour découvrir les bonnes pratiques à adopter dès maintenant.

Comment protéger vos données en entreprise ?

Les sauvegardes sont indispensables pour garantir et mettre en sécurité vos données et fichiers. Pour vous aider à améliorer votre politique de sauvegarde dans votre entreprise et ainsi limiter les pertes de données, optez dès maintenant pour ces bonnes pratiques :

  • Utiliser la méthode des 3,2,1 : La méthode de sauvegarde des 3,2,1 est une technique qui permet de garantir une bonne conservation de vos données. Elle consiste à effectuer trois copies de vos données sur deux supports de sauvegardes différents, puis, de conserver une copie hors site.

Si vous souhaitez approfondir la méthode des 3,2,1, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet : La méthode 3,2,1

  • Tester les sauvegardes régulièrement : Parfois, le processus de sauvegarde ne s’effectue pas correctement. Il est alors important de vérifier de manière régulière que vos sauvegardes soient opérationnelles.
  • Automatiser vos sauvegardes : Pour ne pas oublier de réaliser vos sauvegardes, nous vous recommandons de les programmer afin d’en automatiser le processus.
  • Bien choisir le support de sauvegarde : Il existe de nombreuses solutions de sauvegardes, des payantes ou des gratuites, en ligne ou non. Vous pouvez également opter pour des sauvegardes manuelles en copiant vos fichiers sur des disques durs externes par exemple. C’est à vous de déterminer la solution qui est la plus adaptée à vos besoins.
  • Chiffrer vos supports de sauvegardes : Le chiffrement des données peut s’avérer très efficace dans le cas d’une perte ou d’un vol du support de sauvegarde. Un chiffrement efficace rendra totalement illisible l’ensemble de vos informations, une solution qui vous permet d’apporter une sécurité supplémentaire à vos données.
  • Après utilisation, déconnecter votre support de sauvegarde : Dans le cas ou votre appareil serait infecté par un virus (un ransomware par exemple), cela pourrait également impacter votre support de sauvegarde si celui-ci est connecté. Il est donc préférable de le débrancher à la suite de son utilisation. La sauvegarde sur bande est également un moyen efficace pour obtenir une sauvegarde “hors ligne”.
  • Classifier vos données : Lors de vos sauvegardes, nous vous conseillons d’identifier les données en fonction de leur importance pour procéder aux sauvegardes. Ce tri vous permettra également de faire le « ménage » dans vos fichiers, et ainsi supprimer les données obsolètes ou inutiles qui peuvent engendrer un ralentissement de votre système.

Quelles sont les causes des pertes de données en entreprise ?

Les risques des pertes de données en entreprise sont multiples et variés. Il est important de les identifier et d’en prendre conscience pour ensuite prendre les mesures adéquates pour éviter toute perte de données. Parmi les pertes de données les plus fréquentes, nous pouvons observer :

  • Cyberattaque : comme nous le voyons régulièrement maintenant, les attaques par ransomware s’attaquent également aux sauvegardes.
  • Erreur humaine : une mauvaise manipulation ou un manque de connaissances peut engendrer des pertes de données dans votre entreprise.
  • Les dysfonctionnements techniques : l’utilisation d’un matériel défectueux peut également faire l’objet de perte de données.
  • Les risques naturels : les risques naturels comme les inondations, les incendies peuvent entrer en jeu bien qu’ils soient plus rares.

 

Nous avons vu dans cet article que les sauvegardes étaient nécessaires pour garantir une bonne conservation de vos données. A présent, il ne vous reste plus qu’à adopter ces bonnes pratiques et les partager dans votre entreprise pour en faire profiter vos collègues.

Les derniers articles